De l’écluse au bassin fév13

Tags

Related Posts

Partager

De l’écluse au bassin

Le 21 avril 1838, le sort de Saint-Nazaire est scellé. Sur décision du Conseil Général de Loire-Inférieure, et après homologation du ministère des travaux publics, est arrêtée la décision de creuser un bassin à flot capable d’accueillir les navires de grands tonnages.
Le jour de Noël 1856, un trois-mâts fait son entrée dans le bassin de Saint-Nazaire. Bien vite le trafic est tel qu’un second bassin dit « de Penhoët » voit le jour en 1886. Entre-temps, le promontoire rocheux balayé par les vents d’ouest s’est métamorphosé en ville nouvelle. En 1838, Saint-Nazaire comptait 3 702 habitants disséminés en hameaux sur un territoire immense qui comprenait à l’époque Pornichet. A l’ouverture du second bassin, 21 000 habitants peuplent la ville.

lien source